Franck Annese : “On a prouvé qu’un magazine papier pouvait faire l’événement dans un pays”

Du jamais vu depuis vingt ans en France. Cet été, les deux numéros du magazine Society se sont vendus à plus de 400.000 exemplaires, preuve s’il en fallait encore que Franck Annese a su déjouer les codes de la presse écrite avec une gestion atypique de son groupe médias.

Par

Portrait Franck Annese
Franck Annese. Crédit: Elodie Daguin

A l’origine, l’idée était de lancer des magazines entre copains, sur des sujets qui les passionnent. Seize ans plus tard, Franck Annese est perçu en France comme un visionnaire, un punk de la presse, dont le style de gestion, le culot et le flegme imperturbable face aux crises intriguent et fascinent le secteur des médias. Ses magazines les plus vendus, So Foot et Society, sont lus au-delà des frontières hexagonales, les autres (So Film, Doolittle, Pédale, Tampon, L’Etiquette, Tsugi…) tiennent bon. Profil Frank AnneseAlors que la presse papier fait les frais, comme tous les secteurs, de la crise du Covid-19 mais aussi, depuis une dizaine d’années, du boom des médias web, Franck Annese réaffirme son ambition de faire revivre le papier en racontant…

article suivant

La wilaya de Casablanca appelle les entreprises du secteur privé à privilégier le télétravail