Taghazout Bay : Irrégularités, colère royale et démolitions...

Pointé du doigt pour une série d’infractions, le chantier de la station de Taghazout Bay a fait l’objet de plusieurs ordres de démolition. Sollicités à plusieurs reprises par TelQuel, les responsables du projet et les autorités locales se réfugient dans le silence. Les dessous d’une opération nettoyage express.

Par

Le chantier Taghazout Bay. Crédit: TelQuel

Une “colère royale” se serait abattue sur Taghazout, plus exactement sur le chantier de la gigantesque station touristique qui s’y construit depuis plusieurs années déjà. C’est l’explication avancée par plusieurs titres de la presse nationale en début de semaine. Ce qui est sûr, c’est que peu après la visite officielle du roi dans la région, des infractions à la loi sur l’urbanisme ont été relevées sur les lieux. “Le comité préfectoral de vigilance a fait son travail. Il a fait le tour de la station pour constater d’éventuelles infractions. Il s’est avéré que des hôtels, lors de l’exécution des travaux, ne se sont pas conformés aux plans des travaux initiaux autorisés”, nous indique Amine Idriss Belkasmi, directeur de l’Agence urbaine d’Agadir, l’un des rares responsables qui a accepté de nous répondre. “La…

article suivant

L'Institut français du Maroc lance un fonds de soutien dédié à la production de spectacle vivant