Jeunes enfants et écrans : attention, danger !

Ces dix dernières années, de plus en plus d’enfants de moins de cinq ans accusent des retards de développement, très probablement liés au fait que
 les enfants sont placés trop tôt et trop longtemps devant des écrans de télévision, 
des tablettes et des téléphones portables. Un enjeu de santé publique majeur.

Par

Telquel

A deux ans, Yazid et Salim – aujourd’hui âgés de huit ans – ne parlaient pas, criaient à la moindre frustration ou changement d’environnement, n’entraient pas en relation avec les autres enfants. Soucieuse, Myriam, leur maman, consulte un pédiatre. Test à la clé, ils ne sont pas sourds. On lui dit de ne pas s’inquiéter, d’attendre leurs trois ans avant de s’alarmer. Le bouche à oreille mène la famille chez une pédopsychiatre qui identifie chez les jumeaux des symptômes dont certains s’apparentent à ceux des Troubles du spectre autistique (TSA). Mais ils ne sont pas autistes, ils ont été placés trop tôt et trop longtemps devant des écrans. Depuis dix ans environ, la surexposition précoce des enfants de moins de trois ans aux écrans de télévision, tablette, téléphone portable…

article suivant

Alors que la RAM s'empare du créneau des low-costs, Marrakech “passe à l’offensive” pour sauver sa saison hivernale