Une toile d’Étienne Dinet adjugée 1,2M€, l’enchère la plus importante de l'histoire du Maroc

Le tableau du peintre français Étienne Dinet, “Le fils d’un Saint M’rabeth”, a été adjugé 13.119.000 dirhams lors de la vente inaugurale de la filiale marocaine d’Artcurial, première maison française de ventes aux enchères, le 30 décembre dernier à la Mamounia de Marrakech.

Par

Étienne Dinet, Le fils d'un Saint M'rabeth, 1900. Crédit: Artcurial

Cette vente représente l’adjudication la plus importante jamais enregistrée au Maroc et en Afrique, hors Afrique du Sud. Un tableau d’Étienne Dinet (1861-1929) était vivement disputé par trois enchérisseurs. L’œuvre, intitulée “Le fils d’un Saint M’rabeth”, a été adjugée 13.119.000 dirhams, soit plus de 1,2 million d’euros, indique un communiqué d’Artcurial relayé par la MAP. Le plus gros prix jamais atteint par l’artiste depuis 2008.

C’est dans une salle comble du palace La Mamounia à Marrakech que la vente d’Artcurial Maroc a rassemblé une clientèle aussi bien marocaine qu’internationale, avec pas moins de 15 nationalités parmi les acheteurs. La vente a totalisé 41.067.950 dirhams (3.819.319 euros), frais compris.

Le catalogue proposait 71 lots dédiés à Majorelle et ses contemporains, dont le chef-d’œuvre de l’orientaliste Étienne Dinet, dont les résultats ont atteint 29.381.600 dirhams (2.732.489 €). Un autre ensemble de 188 lots était consacré au “Made in Morocco”, avec essentiellement de l’artisanat et des objets anciens, atteignant les 11.686.350 dirhams (1.086.831 €).

(avec MAP)

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste