La commission va élargir l’écoute à d’autres acteurs afin “d’enrichir le débat”

A compter du 2 janvier, l’équipe de Chakib Benmoussa, nommée le 12 décembre par Mohammed VI, va s’ouvrir à d’autres acteurs, institutionnels, politiques et issus de la société civile, afin “d’enrichir le débat”.

Par

La première réunion de la Commission sur le modèle de développement, le 16 décembre.

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a décidé de procéder, à compter du 2 janvier, à l’écoute des institutions et des forces vives de la nation incluant les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations, et ce dans un esprit d’ouverture et de construction commune.

Elargir l’écoute

Une décision prise lors de la réunion plénière de la commission, tenue lundi 23 décembre à l’Académie du royaume, autour de la nature des interactions de la commission avec la société civile. Cette écoute large et ouverte débutera le jeudi 2 janvier pour recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées en vue de l’élaboration d’un modèle de développement, indique-t-on auprès de la CSMD.

Dans cette même logique de participation et d’inclusion, une plateforme digitale sera mise en place pour recevoir et collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens afin “d’enrichir le débat et de partager les expériences et réflexions”, ajoute-t-on.

Rencontres sur le terrain

Les 35 membres de la Commission sur le modèle de développement et leur président Chakib Benmoussa se sont rencontrés pour la première fois le 16 décembre. Une réunion qui avait pour objectif de définir le mode de fonctionnement de cette commission.

à lire aussi

Désormais, dans sa volonté d’interaction et d’ouverture, la CSMD organisera des rencontres sur le terrain afin d’écouter les citoyens et les différentes composantes de la société marocaine. La réunion plénière de la commission a permis à ses membres d’échanger autour de la nature des interactions de la CSMD avec les différents acteurs de la société marocaine.

Charte morale

A noter que la CSMD a établi une charte morale contenant des règles relatives à son fonctionnement et à l’engagement de ses membres. Parmi les principes qui s’en dégagent, les membres de la commission prennent part à ses travaux à titre bénévole. Aucune rémunération ou avantage, sous quelque forme que ce soit, ne sont prévus. Les membres s’engagent à informer le président de tout risque de conflit d’intérêts lié à leur participation aux travaux de la commission.

Le travail de la commission est collaboratif et mobilise l’intelligence collective de ses membres, mais aussi de toute la société marocaine. Selon les termes de cette charte, “toutes les idées doivent être écoutées, sans aucun jugement de valeur”. Au cours des séances d’écoute et d’audition, les membres de la commission sont tenus à la neutralité et à s’inscrire dans une approche ouverte, sans jugement ou prise de position sur les avis des parties écoutées.

(avec MAP)

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Le plaidoyer d’Ahmed Reda Chami pour renforcer la classe moyenne