Ali Fassi-Fihri prend la tête de LafargeHolcim Maroc

Ali Fassi-Fihri prend la tête de LafargeHolcim Maroc

Relevé de ses fonctions de directeur de l’ONEE en octobre 2017 par le roi Mohammed VI, Ali Fassi-Fihri rebondit chez LafargeHolcim Maroc, filiale du fonds d’investissement royal Al Mada.

Par

Ali Fassi Fihri, DG de l'ONEE. Crédit: DR

Dans le communiqué de presse publié à l’issue du conseil d’administration du 19 mars de LafargeHolcim Maroc, le leader national du secteur des matériaux de construction annonce la démission de son président Tarafa Marouane.

Détenue majoritairement par une joint-venture entre le Groupe LafargeHolcim, et le fonds d’investissement royal Al Mada (ex-SNI), Lafarge Holcim Maroc a nommé Ali Fassi-Fihri comme nouveau président du conseil d’administration de la société.

En février 2001, Ali Fassi-Fihri avait été nommé par le roi Mohammed VI, directeur général de l’Office national de l’eau potable (ONEP), puis cumulera à partir de 2008 la fonction de directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) pour conduire la fusion des deux entités actée en 2012 pour créer l’ONEE. Il a dirigé ce nouvel office jusqu’en octobre 2017, date à laquelle il a été relevé de ses fonctions par Mohammed VI, suite à la remise d’un rapport de la Cour des comptes demeuré confidentiel sur la mise en œuvre des projets du programme «  Manarat Al Moutawassit » pour le développement d’Al Hoceima.

Résultats 2018

Lors de ce même conseil d’administration, la filiale du holding royal a clôturé ses comptes pour l’année 2018. LafargeHolcim Maroc annonce un chiffre d’affaires de 7,887 milliards de dirhams en baisse de 2 % par rapport à l’année précédente, dans un marché du ciment en recul de 3,7 %. Le résultat d’exploitation courant s’établit à 2,980 milliards de dirhams “en recul de 5 % en raison de la baisse du chiffre d’affaires et de la hausse du coût du petcoke, et ce, malgré l’amélioration des performances commerciales et industrielles et la maîtrise des coûts fixes”.

Le résultat net consolidé de LafargeHolcim Maroc s’établit en 2018 à 1,584 milliard de dirhams — comparé à 1,927 milliard de dirhams en 2017 — “impacté par des éléments exceptionnels”.

Pour 2019, LafargeHolcim Maroc n’anticipe pas d’évolutions significatives des conditions de marché. “
LafargeHolcim Maroc reste confiant sur les fondamentaux du secteur des matériaux de construction et poursuit sa stratégie d’investissement notamment avec la construction de sa nouvelle cimenterie dans la région Souss qui sera opérationnelle courant 2020,” écrit le communiqué.

article suivant

Patrick Drahi rachète la maison de vente aux enchères Sotheby's

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.