Faut-il faire confiance à Akhannouch ? – Telquel.ma

Faut-il faire confiance à Akhannouch ?

En confiant à Aziz Akhannouch le soin de mener une nouvelle réflexion pour le développement du monde rural, Mohammed VI renouvelle sa confiance à son puissant ministre de l’Agriculture dans la tourmente. Mais lui et son Plan Maroc Vert passeront-ils l’épreuve de la reddition des comptes  ?

Par

MAP

Le poing droit fermé pour convaincre, la main gauche ouverte pour expliquer. Le 19 octobre au palais royal de Marrakech, le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch est confortablement assis dans son fauteuil à quelques centimètres du roi Mohammed VI, en tenue du vendredi. Sur le guéridon à gauche du souverain, un briquet. Peut-être allumera-t-il une cigarette. Le cadre s’y prête : un patio lumineux, une discussion entre deux hommes qui, il n’y a pas si longtemps encore, prenaient le ftour en famille. Loin des réceptions de hauts commis de l’État, le petit doigt sur la couture dans la salle du trône de Rabat, c’est bien une impression de proximité que renvoie l’image de la rencontre diffusée par la MAP.

Mais à l’image se joint un communiqué du cabinet royal. “Le Souverain a réaffirmé l’importance d’intégrer les questions de l’emploi et de la réduction des inégalités et de lutte contre la pauvreté et l’exode rural au cœur des priorités de la stratégie de développement rural”, énonce le document. Une référence au discours du roi devant le parlement une semaine auparavant, mais également un écho à l’objectif de “lutte.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.