Lahcen Daoudi sur le départ du gouvernement ?

Le secrétariat général du PJD se réunira dans la soirée du 6 juin pour discuter des suites à donner à la participation, la veille, de Lahcen Daoudi au sit-in des salariés de Centrale Danone devant le Parlement. Des sources concordantes dans son entourage n'écartent pas son départ du gouvernement.

Par

En route pour assister à une réunion de la commission parlementaire sur le lait, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, s’est affiché au milieu des manifestants. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Lahcen Daoudi est-il poussé à la démission ? Alors que la participation du ministre des Affaires générales à une manifestation des ouvriers de Centrale Danone a été critiquée par le chef du gouvernement, les cadors du PJD et l’opinion, une source gouvernementale contactée par TelQuel Arabi affirme que le ministre a  « commis une grave erreur et devra assumer ses responsabilités ».

Interrogée sur une éventuelle démission de Lahcen Daoudi, la même source répond que « tout est possible ». Les conséquences de la participation de Lahcen Daoudi à la manifestation du 5 juin seront débattues lors d’une réunion du secrétariat général du PJD, qui se tiendra dans la soirée du 6 juin.

Citée par Telquel Arabi, une autre source proche du ministre affirme que Lahcen Daoudi « est convaincu de ce qu’il a fait » et qu’il est « prêt à assumer ses responsabilités si on lui demande de quitter le gouvernement ».  Selon la même source, « Daoudi avait pour habitude de consulter le chef du gouvernement au sujet de toutes ses sorties médiatiques et cherchait à obtenir son approbation au préalable. Il n’exprimait jamais son opinion, mais celle du gouvernement ». Seule exception, la participation de Lahcen Daoudi à la manifestation du 5 juin.

Le chef du gouvernement a appelé, dans la soirée du 5 juin, son ministre pour lui faire part de son « mécontentement » à la suite de sa participation au sit-in des ouvriers de Centrale Danone, au cours duquel des slogans anti-gouvernement ont été scandés. Selon une source proche de la primature, El Othmani a été « surpris de voir son ministre rejoindre le groupe des manifestants devant le parlement à son insu ».

à lire aussi

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles