Boubker Largou: “Je crains que le Parquet échappe à tout contrôle”

Boubker Largou: “Je crains que le Parquet échappe à tout contrôle”

Réélu à la tête de l’OMDH pour un second mandat, Boubker Largou nous parle du travail de son organisation, de l’état des droits de l’homme, de l’indépendance du Parquet, du boycott, du Hirak du Rif et de sa conception des libertés individuelles dans un pays comme le Maroc.

Par

Boubker Largou Crédit: JASSIM AHDANI/TELQUEL

Vieux routier des droits de l’homme au Maroc, Boubker Largou a été reconduit à la tête de l’OMDH, qui a tenu son 10e congrès du 11 au 13 mai à Rabat. Une organisation qui assume son statut “élitiste”, et qui a choisi de n’ouvrir que 19 sections à travers le pays. Et en cette année 2018, elle a fêté ses 30 ans d’existence. L’OMDH en a profité pour rajeunir ses instances décisionnelles et se fixer un nouveau cap: consolider les acquis en matière de droits humains “par la force de la loi et non par la loi de la force”, comme nous l’explique son président. Ce changement de paradigme dans le milieu associatif part également d’un constat. “Les partis politiques approvisionnaient la société civile en cadres et activistes. Ce n’est malheureusement plus le cas”, regrette-t-il. Positionnement associatif et politique, Hirak, boycott, libertés individuelles, indépendance de la justice… Boubker Largou n’élude aucune question. Il est convaincu que la défense des droits humains constitue un mouvement réformateur, jamais radical.

Vous venez d’être réélu président de l’OMDH pour un deuxième mandat successif....

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

À Bahreïn, Kushner présente un plan qui occulte l'essentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.