Mondial 2026: à Casablanca, Gianni Infantino plaide pour la neutralité de la CAF

Mondial 2026 : à Casablanca, Gianni Infantino plaide pour la neutralité de la CAF

À Casablanca, Gianni Infantino a appelé ce vendredi les délégués de la Confédération africaine de football (CAF) à respecter leur obligation de neutralité dans le processus de sélection du pays-hôte du Mondial 2026.

Par

Crédit DR

Le président de la FIFA s’est exprimé devant les délégués à l’occasion de l’assemblée générale de la CAF. Il a commencé son intervention par des mots d’accueil aux participants en arabe, et a par la suite poursuivi en français : « je suis honoré d’être à nouveau sur le continent africain, qui respire le football », a-t-il déclaré.

Mais l’intervention d’Infantino a surtout été l’occasion de mettre en garde sur la nécessaire « neutralité ». Une allusion à l’obligation, selon la FIFA, pour les délégués de la CAF, de ne pas montrer publiquement leur appui à la candidature du Maroc.

Le président de la CAF Ahmad Ahmad, qui a déjà par le passé exprimé son soutien « franc et massif » à la candidature du Maroc, souhaite pour sa part que l’assemblée générale prenne position.

« Je vous demande de tout faire pour que la procédure soit la plus saine… il en va de notre crédibilité », a insisté Gianni Infantino à l’ouverture des débats, organisés sous chapiteau dans un hôtel de luxe de Casablanca.

« Nous vivons dans une ère de démocratie, vous êtes souverains dans votre prise de décision », a argumenté Ahmad Ahmad. « J’ai ma position, le comité exécutif me soutient dans ma position, mais c’est à vous que revient la décision », a-t-il poursuivi.

Une telle prise de position reviendrait dans les faits à ignorer les directives d’une récente circulaire de la FIFA adressée aux 211 représentants des fédérations membres qui doivent trancher le 13 juin entre le Maroc ou le trio USA-Mexique-Canada.

Cette circulaire appelle entre autres les futurs votants « à se retenir de faire des déclarations écrites ou orales (…) à propos des candidats » et à ne pas « donner leur impression personnelle sur les mérites de l’un ou de l’autre ».

Selon Infantino, ces directives permettront de tourner la page d’un passé où « malheureusement, en ce qui concerne les organisations de mondiaux, il y a eu des questions sur les procédures ».

L’assemblée générale de la CAF coïncide avec le CHAN 2018 dont la finale ce dimanche à Casablanca. Et le royaume fait tout pour mettre en avant les atouts de sa candidature au Mondial, qu’il a présentée « au nom de tout le continent africain ».

« On n’a rien à envier aux autres. Cela montre que le continent africain est prêt pour la Coupe du monde 2026 », a dit le ministre de la Jeunesse et des Sports Rachid Talbi Alami.

(Avec AFP)

article suivant

Crise à la RAM : L'accord suspendu au référendum des pilotes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.