(Re)découvrez les joyaux architecturaux du mythique boulevard Mohammed V de Casablanca

Architecture, espaces culturels, poubelles ... munie de sa caméra, la youtubeuse Ibtissam Fajar vous fait visiter le boulevard Mohammed V de Casablanca en cinq épisodes.

Par

Boulevard Mohammed V, Casablanca. Aujourd’hui icône de la métropole, Champs Elysées de la capitale économique jusqu’aux années 1990, cette artère principale du plan Prost, présenté au début du 20e siècle, devait relier le port maritime à la première gare ferroviaire Casa-voyageurs.

Installées depuis plus de 70 ans, selon le guide de Casamémoire, ces bâtisses racontent inlassablement l’histoire d’une ville, d’une époque. Fascinée par ce génie architectural, fusionnant style art déco et l’art arabo-mauresque, la youtubeuse Ibtissam Fajar lance son nouveau projet baptisé « Cinq fois Boulevard Mohammed V ». Comprenez : cinq épisodes autour du boulevard Mohamed V.

Munie de sa caméra, Ibtissam Fajar déambule sur plus de deux kilomètres du boulevard pour offrir à son public « l’occasion de respirer l’histoire de plusieurs années de création, d’une époque où le beau, le moderne et le pratique s’alliaient à merveille » nous dit la jeune youtubeuse.

Biblio, poubelles et chats

« Je passe par là tous les jours et je vois à quel point le boulevard est maltraité, sali, oublié mais en même temps joli, beau à voir » poursuit celle qui habite encore sur le boulevard – appelé dans un premier temps « Boulevard de la gare ». En mêlant français et darija, sur un fond de musique classique française, Ibtissam décrit la splendeur architecturale du boulevard dans le premier épisode « Architecture ».

« Bien que c’est le fruit de la colonisation française, c’est notre mémoire collective, un héritage culturel qui nous appartient aujourd’hui et à nous d’en prendre soin », précise la youtubeuse. Quid des quatre épisodes restants ? Le deuxième portera sur le marché central et le troisième sera dédié aux endroits culturels et artistiques, sis au boulevard Mohammed V.

Les poubelles seront traitées lors du quatrième épisode, pour « dénoncer la saleté du boulevard » nous explique Ibtissam Fajar. Un zoom sur les chats du boulevard en guise d’un cinquième épisode « drôle et rigolo pour finir en beauté le projet » conclut-elle.

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.