Le parquet d'Al Hoceima ordonne l'arrestation de Nasser Zefzafi

La justice ordonne l'arrestation de Nasser Zefzafi, l'accusant d'avoir "entravé" la prière du vendredi et insulté un imam.

Par

Illustration / Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

Le procureur du roi à Al Hoceima a ordonnée « l’arrestation de Nasser Zefzafi pour les besoins de l’enquête et sa présentation devant le parquet« , selon un communiqué publié le vendredi 26 mai au soir, par la Cour d’appel d’Al Hoceima. Le communiqué explique que le parquet a été « informé d’actes d’entrave à la liberté de religion pendant la prière du vendredi commise par Nasser Nezfzafi et d’autres personnes l’accompagnant ». Le communiqué affirme que le leader du hirak a « empêché l’imam de finir son prêche et a prononcé à l’intérieur de la mosquée un discours dans lequel il insultait l’imam, perturbant le calme et la piété du lieu« .

Lire aussi :  Nasser Zefzafi attaque sur le terrain des valeurs religieuses

Lire aussi : Nasser Zefzafi « n’a pas encore été arrêté » (AMDH)

hoceima parquet

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.