Botola: 16 personnes interpelées suite aux incidents d’Al Hoceima

La Sûreté nationale a annoncé l’interpellation de 16 personnes suspectées d’implication dans les actes de vandalisme survenus à Al-Hoceima après le match opposant le Wydad au Chabab Rif Al Hoceima.

Par

Photo d'illustration. Crédit : DR

Dans un communiqué relayé par la MAP, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) annonce avoir interpelé 16 personnes suspectées d’avoir commis des actes de vandalisme et de destruction de biens publics le 3 mars à Al Hoceima, après la rencontre ayant opposé le Wydad de Casablanca au Chabab Rif Al-Hoceima.

« Les opérations sécuritaires ont permis l’arrestation de 15 suspects, placés en garde à vue, ainsi qu’un mineur, placé sous surveillance policière, en vertu des instructions du parquet général compétent, en raison de leur relation directe avec les actes de violence », précise le communiqué de la DGSN.

69 blessés

Le communiqué révèle également le lourd bilan des actes de vandalisme intervenus à Al Hoceima, puisque selon la police, le nombre de blessés s’élève à 69. Parmi eux, « 15 fonctionnaires de police qui ont été transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires », précise la DGSN, qui a également recensé d’importants dommages matériels, dont l’endommagement de cinq autocars et la destruction de dix véhicules particuliers.

« Les investigations se poursuivent en coordination avec les autorités compétentes en vue d’identifier les personnes impliquées dans ces actes dans la perspective de les arrêter et les présenter devant la justice », conclut la DGSN dans son communiqué.

article suivant

19 septembre : 40 décès et 2.552 nouveaux cas de contaminations au coronavirus