Vers une nouvelle régularisation massive de migrants au Maroc ?

La 2e phase d’intégration des personnes en situation irrégulière débute « dans l’immédiat » annonce Mohammed VI. En 2014, 25 000 personnes avaient ainsi été régularisées.

Par

Un migrant subsaharien prie dans un camp caché dans la forêt près de Nador, le 18 septembre 2013.
Un migrant subsaharien prie dans un camp caché dans la forêt près de Nador, le 18 septembre 2013. Crédit: AFP/ Fadel Senna

La commission nationale chargée de la régularisation et l’intégration des migrants au Maroc annonce le 12 décembre le lancement de la deuxième phase d’intégration des personnes en situation irrégulière. L’agence officielle MAP annonce le même jour que Mohammed VI lui-même a « donné ses instructions » pour le « lancement immédiat » de cette opération. La première phase avait eu lieu en 2014 et avait abouti à la régularisation d’environ 25 000 personnes.

Un communiqué de la commission énonce que cette deuxième phase « déjà prévue pour fin 2015 [….] sera lancée dans l’immédiat [et] se déroulera selon les mêmes conditions que la première phase, qui avait concerné environ vingt-cinq mille personnes. »

« Au cours de sa tournée dans des pays d’Afrique subsaharienne, plusieurs chefs d’État ont tenu à féliciter Sa Majesté le roi et le royaume du Maroc pour sa politique migratoire, qui vise l’intégration économique et sociale de personnes en situation irrégulière issues principalement des pays d’Afrique subsaharienne », poursuit le document.

Selon un responsable associatif qui s’est exprimé en off, un autre élément de contexte régional est à prendre en considération, renvoyant aux arrestations massives de migrants ouest-africains en Algérie. France 24 parle d’une « chasse à l’homme noir  ».

« L’annonce de la commission ne concernera peut-être pas autant de personnes que lors de la première phase. En revanche, nous allons profiter de la manifestation de cette volonté royale pour attirer l’attention sur les 4000 dossiers qui ont été refusés. Les régularisations doivent également s’accompagner de politique de la ville et de l’emploi pour favoriser l’intégration une fois ces personnes régularisées », conclut notre source.

article suivant

Mohammed VI en visite officielle au Soudan en octobre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.