Le Conseil constitutionnel confirme la démission de seize parlementaires

Les députés qui ont déposé leur démission appartenaient au RNI, Istiqlal, MP, PAM ainsi qu'au PJD.

Par

La Chambre des représentants du Parlement. Crédit : Yassine Toumi.

Le Conseil constitutionnel a validé le 6 septembre la démission de seize députés de la Chambre des représentants, selon un communiqué du Conseil. Il s’agit de trois députés de l’Istiqlal (Said Dour, Hassan Tabi, Khalid Sbii), de quatre députés du Mouvement populaire (MP) (Abdelhak Chafik, Hicham Harami, Meryem Walhane et Abdelkader Tatou), de deux députés du RNI (Asmaâ Chaâbi et Abdelghani Najah), d’un député du PJD (Khalid Rahmouni), d’un député du PAM (Brahim Chkili) ainsi que de cinq députés du Groupement parlementaire de l’alliance du centre,  Mohamed Hilal Abdelali, d’Abdellah Aberka, de Mohamed Nasser Sebti, de Mohamed El Myry et de Rahal Nassiri.

Le communiqué du Conseil constitutionnel justifie ces démissions par l’intention de certains de ces députés de se présenter sous les couleurs d’autres formations politiques. La loi interdit la transhumance après le scrutin et sanctionne tout changement de parti par la perte du siège parlementaire.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.