Qu’est-ce que la COP22?

On en parle beaucoup, mais nombreux sont ceux qui ignorent de quoi il s'agit : qu'est ce que la COP22, au juste ?

Par

Cop22. Crédit : DR

Depuis quelques mois, elle est sur toutes les lèvres. Mais qu’est-ce que la COP22 ? Non, elle n’est pas seulement une occasion pour le Maroc de se positionner en champion écolo de l’Afrique et un moyen de générer de l’activité, notamment pour son organisation. Son rôle premier n’est pas non plus de permettre aux entreprises de se montrer green friendly pendant un semestre. Il s’agit d’abord d’un événement à intérêt universel : la maîtrise du dérèglement climatique. Dérèglement climatique qui n’épargne pas le Maroc.

Lire aussi : Risques climatiques: Un avenir sombre pour la santé des Marocains

COP quoi ?

La COP, abréviation de Conférence des Parties, est une conférence supranationale sur les changements climatiques. Le but générique de cette réunion est de trouver des moyens pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés et s’adapter à ses conséquences (il s’agit des deux axes principaux : atténuation et adaptation). Cette année, Marrakech abrite la 22ème édition, d’où le nom de COP22.

Qui y participe ?

Une COP rassemble des milliers de personnes. L’ensemble des parties prenantes est réuni : États, entreprises, scientifiques, associations de la société civile… L’an dernier, 40 000 personnes étaient accréditées pour l’événement. Ces participants assistent à des conférences, font du lobbying, mais n’ont pas de pouvoir lors du vote de l’accord.

Lire aussi : Ceux qui représenteront le Maroc lors de la COP21

Qui décide ?

Les « parties », autrement dit, les 196 Etats signataires de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) adoptée en 1992 à Rio (+ l’Union européenne).

Quel est la portée de l’engagement ?

A l’issue d’une COP, un accord est signé (ou pas, comme à Copenhague en 2009 où les Etats ne s’étaient entendus). Il a valeur de traité. Il n’entre en vigueur que s’il est ratifié par au moins 55 Etats, responsables de 55 % des émissions totales de gaz à effet de serre. Aujourd’hui, on est encore loin du compte pour le dernier en date, le fameux Accord de Paris.

Lire aussi : Laurent Fabius s’alarme du retard pris sur l’application de la COP21

Pourquoi la COP21 était si importante ?

La COP21 a beaucoup fait parler d’elle parce qu’elle avait pour objectif de trouver un accord universel et contraignant à mettre en œuvre avant 2020. En 1997 l’accord de Kyoto était déjà ambitieux mais ni les Etats-Unis ni la Chine ne l’avaient ratifié.

A quoi doit servir la COP 22 ?

Les moyens concrets de lutte contre le changement climatique ne sont pas établis dans l’Accord de Paris et renvoyés à des décisions ultérieures des COP. La COP22 est donc, sur le papier, la concrétisation de la conférence précédente.

Lire aussi : Hakima El Haité: «La COP22 est beaucoup plus importante que la COP21»

Lire aussi : La COP22 sera africaine ou ne sera pas

L’accord de Paris : échec ou succès ?
Les dispositions de l’Accord de Paris ne sont pas vraiment contraignantes parce que l’article 28 dispose que les parties peuvent se retirer de l’accord dans un délai de trois ans après son entrée en vigueur. Ensuite, l’objectif fixé est ambitieux (1,5 degrés maximum) mais il n’est pas encore précisé les moyens à mettre en œuvre pour le réaliser et l’échéance. Le texte parle seulement de « dans les meilleurs délais ». Un flou d’autant plus préoccupant que comme l’explique le site d’information spécialisé Reporterre, si l’on additionne l’ensemble des engagements des Etats (réduction des émissions de CO2 de 13 % à horizon 2030 pour le Maroc, par exemple), on ne parvient pas encore à contenir le réchauffement à 1,5 degrés.[/encadre]