L’Asmex reconduit son président et annonce ses futurs chantiers – Telquel.ma

L'Asmex reconduit son président et annonce ses futurs chantiers

Seul candidat à sa succession, Hassan Sentissi El Idrissi a été reconduit à la tête de l’Association marocaine des exportateurs lors de l’assemblée générale élective tenue le 31 mai.

Par

L’Association marocaine des exportateurs (Asmex) a organisé le 31 mai à Casablanca son assemblée générale élective. Une occasion pour l’association de présenter le bilan du mandat de son président, Hassan Sentissi El Idrissi. La désignation de l’ancien-nouveau patron de l’institution n’a fait l’objet d’aucun suspense puisque El Idrissi était le seul candidat en lice.

L’assemblée a voté à main levée et à la majorité sa réélection pour un nouveau mandat de trois ans. Un vote aux allures de plébiscite, qui a suscité une réaction d’une membre de l’Asmex qui a déploré « l’absence de la majorité des membres de l’Asmex lors de cette assemblée ». Seule une centaine de membres de l’association était présente alors que celle-ci en compte 333. « C’est un constat de démission. Les gens démissionnent de leur responsabilité et n’osent pas se présenter » a-t-elle enchaîné.

Le président Sentissi a expliqué pour sa part avoir été « poussé à  se représenter » . « Je voulais passer le témoin à une autre personne. Ce sont tous mes amis ici présents qui ont fait le maximum pour que  je me représente » s’est-il justifié.

De même, selon  l’Asmex, l’absence de certains exportateurs membres  » s’explique en raison des missions qu’ils effectuent actuellement à l’étranger. Ces derniers ont néanmoins pris soin de donner pouvoir à des tiers afin d’être représentés lors de l’Assemblée générale« .Ainsi, le quorum (soit le nombre d’adhérents à réunir pour que l’Assemblée générale puisse valablement délibérer) « a été largement dépassé, puisque le double des membres requis, pouvoirs inclus, a été atteint » ajoute ‘Association

Des stands virtuels pour les exportateurs

Au cours de l’AG, le patron de l’Asmex a énuméré ses deux prochains objectifs. Le premier, l’activation du projet Maroc virtuel. « C’est une action de promotion à l’international  via une vitrine Maroc permanente 365 jours 24heures/24, multilingue, qui soit visible partout dans le monde » nous explique Sentissi. 

Les avantages de cette plate-forme ?« L’utilisation de nouvelle technologie, un gain pour les exportateurs avec moins de voyage pour exposer leur produit, adaptation à plusieurs pays quelle que soit le décalage horaire et un moyen de communication pour l’Asmex sur le long terme », ajoute-t-il La plate-forme qui sera donc une forme de stand virtuel pour les exportateurs marocains moyennant « un prix minime »regroupera tous les secteurs d’exportation avec au départ 160 exposants. « Les exportateurs qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux doivent se mettre à niveau en mettant en place des sites Web et des catalogues pour leurs clients »  détaille le patron de l’Asmex.

Des avantages fiscaux pour les exportateurs indirects

Hormis le projet Maroc virtuel, le président veut relancer un sujet qui a « maintes fois été soumis au gouvernement : inclure des mesures avantageuses pour les exportateurs indirects dans la prochaine loi de finances 2017 ». « Il y a énormément de personnes qui fabriquent des produits qui rentrent dans l’exportation directe. Ce sont des intervenants importants dans la chaîne de valeur, mais leur activité n’est pas défiscalisée et fait face à une concurrence acharnée des importations en admission temporaire. L’Asmex souhaite que ces exportateurs indirects bénéficient des mêmes avantages et incitations que l’exportateur direct » nous explique Hassan Sentissi El Idrissi

Lire aussi : Exportations : Dans le conflit Russie-Turquie, le Maroc pourrait tirer son épingle du jeu

article suivant

Le satellite espion Mohammed VI-B rejoint son tandem en orbite

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.