Les dernières photos de Leila Alaoui exposées

Depuis le mardi 8 mars, les dernières photos de femmes prises par Leïla Alaoui sont exposées au Burkina Faso.

Par

Crédit: Yassine Toumi
Crédit: Yassine Toumi

Le 18 janvier 2016, la photographe Leila Alaoui et son chauffeur perdaient la vie dans l’attaque d’un hôtel de Ouagadougou par des terroristes. Elle s’était rendue début janvier au Burkina Faso pour le compte de l’ONG Amnesty international afin de réaliser une série de photos sur le droit des femmes.

Crédit Leila Alaoui/Amnesty international
Crédit Leila Alaoui/Amnesty international

A l’occasion de la journée internationale de la femme, une exposition reprend les derniers clichés de la photographe: des femmes et des jeunes filles burkinabés dont les droits fondamentaux ont été violés. Samira Daoud, directrice adjointe des campagnes pour la région Afrique centrale et Afrique de l’Ouest à Amnesty International explique que « cette exposition raconte l’histoire de femmes et de jeunes filles qui ont triomphé contre toute attente. Qu’elles aient été mariées de force alors qu’elles étaient encore des fillettes ou aient enduré des épreuves en tant que victimes de discrimination ».

Crédit: Leila Alaoui/Amnesty International
Crédit: Leila Alaoui/Amnesty International

La photographe rencontrait préalablement ses modèles et passait du temps avec elles afin de s’imprègner au mieux de leur vécu. Et c’est cette imprégnation qui lui permettait de faire des portraits authentiques de ces victimes, entre photo d’art et photo de presse. L’exposition se tient à Ouahigouya, une ville du nord du pays où Leïla Alaoui s’était rendue dans le cadre de sa mission. L’exposition se tiendra ensuite, à partir du 13 mars à Ouagadougou.

Crédit: Leila Alaoui/Amnesty International
Crédit: Leila Alaoui/Amnesty International
article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement