Medi 1 TV se relance dans l'information en continu

Medi 1 TV lance une nouvelle grille donnant la part belle à l'information en continu.

Par

Abbas Azzouzi, PDG de Medi1 TV. Crédit : DR

C’est un retour à la source que viennent d’effectuer les dirigeants de Medi 1 TV. Lundi 1er février, la chaîne basée à Tanger a cessé d’être une chaîne généraliste pour se consacrer à l’information en continu.

Selon une source au sein de la chaîne, « cette nouvelle offre d’information en continu viendra compléter la nouvelle programmation de la chaîne avec « Gen Ten », « Kawaliss » ou encore «60 minutes pour comprendre» ainsi que les émissions historiques telles que, « Milaf li Nikach » et « 90 minutes pour convaincre ». Avec l’arrivée de ces nouvelles émissions, d’autres vont passer à la trappe. Ce sera le cas de la fameuse, émission « Kissat nass » et « Bidoun Haraj » dans les prochains jours.

Un redéploiement vers l’Afrique

Toujours selon cette même source, la chaîne souhaite aussi se tourner vers l’Afrique francophone avec le lancement de deux programmes phares : « « Baobab », une émission culturelle en français qui fait la part belle à l’actualité culturelle des Africains du Monde et le « Grand Débat », une émission de débat tournée en France qui donnera la parole aux Africains du monde pour analyser l’actualité européenne de leur point de vue alors qu’ils ne sont pas présents dans les médias traditionnels de leurs pays d’accueil ». Et pour assurer pleinement ce redéploiement vers l’Afrique, la chaîne émettra à partir de septembre 2016 sur 2 canaux différents, dont un consacré uniquement à l’actualité africaine.

Pour développer son interactivité avec les téléspectateurs, et la continuité de l’information, la chaîne joue aussi la carte de la mobilité numérique. Les réseaux sociaux seront ainsi alimentés durant toute la journée, créant ainsi un nouvel espace médiatique de partage pour suivre l’actualité et interagir avec les rédactions arabophones et francophones.

Retour aux sources

Lorsqu’elle avait été lancée, par Pierre Casalta, le fondateur de Medi 1 Radio en décembre 2006, la chaîne qui s’appelait alors Medi 1 Sat, était déjà un projet de chaîne d’information en continu du gouvernement marocain et d’investisseurs français. L’idée était alors de couvrir l’actualité marocaine et maghrébine en Afrique du Nord et dans les pays méditerranéens. En 2008, les parts françaises sont rachetées par la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) qui nomme, en 2010, Abbas Azzouzi PDG et dans la foulée la chaîne qui était uniquement satellitaire devient hertzienne et est rebaptisée Medi 1 TV.

En mai 2014, les recettes publicitaires n’étant plus suffisantes à combler un déficit grandissant, on parle de 170 millions de dirhams par an, la chaîne annonce une augmentation de capital de 800 millions de dirhams grâce à l’arrivée d’investisseurs émiratis, Nekst investment et Steeds médias. Et c’est sous l’impulsion de ce nouvel actionnariat du Golfe que Medi 1 TV revient à son modèle original de diffusion d’informations en continu, en français et en arabe, sur une large plage horaire, entre 6h et 19h30.

 

article suivant

Le couvre-feu de 20h à 6h maintenu pendant les deux jours de l’Aïd