Stade, tram, police, vidéosurveillance: ce qui va changer à Casablanca

Stade, tram, police, vidéosurveillance: ce qui va changer à Casablanca

Une police contre les incivilités, le stade Mohammed V conservé mais plus utilisé pour les matchs, un seul ticket pour le bus et le tramway… Khalid Safir annonce des changements dans la vie des Casablancais.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Bientôt, une police municipale vous réprimandera lorsqu’elle vous verra jeter des déchets par terre depuis votre voiture. Cela fait en tous cas partie des vœux de Khalid Safir, wali de la région de Casablanca-Settat. Lors d’une conférence tenue à la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) le 26 novembre, le wali est revenu sur le plan de développement de la ville. Ce plan concerne la période 2015-2020 mais va être quelque peu modifié par un nouveau, comprenant la période 2016-2021 en intégrant le nouveau découpage territorial de la régionalisation. Cette planification est directement liée au discours de Mohammed VI d’octobre 2013, qui critiquait la gouvernance de la ville : « Il a fallu faire ce plan pour répondre à l’ambition royale », explique Khalid Safir.

Lire aussi : Casablanca: le plan de développement lancé

Le plan compte sur 33,6 milliards d’investissements publics, dont 27 milliards seulement pour les transports (développement des transports en commun et nouvelles voiries). Mais concrètement, qu’est ce qui risque de changer pour les Casablancais ?

Lire aussi : Plan de développement de Casa: le wali voudrait le triple du budget

Vidéosurveillance : à l’instar de ce qui se fait déjà à Fès et Tanger, Casablanca veut se doter de caméras de vidéosurveillance. Khalid Safir parle de 600 caméras, qui « couvriront les grands carrefours et les points sensibles de la ville ».

Lire aussi : Vidéosurveillance: sécurité ou intrusion ?

 

Crédit : Frédéric Bisson/Flickr.

Crédit : Frédéric Bisson/Flickr.

 

Un nouveau stade : le projet de grand stade de Casablanca n’est pas abandonné, contrairement aux rumeurs qui courraient depuis quelques mois. « Le projet sera bientôt annoncé », a précisé le wali qui n’a ainsi pas précisé l’emplacement du nouveau complexe. Et le stade Mohammed V alors ? Il sera transformé en stade urbain et recevra des activités culturelles et des boutiques, alors que le nouveau stade sera réservé aux matchs. « Le stade Mohammed V fait partie du patrimoine de Casablanca, on ne pourra pas le déplacer, mais les stadeurs si », a expliqué le fonctionnaire.

stade Mohammed V Casablanca

Le stade Mohammed V.
Crédit : TheJaberien

 

6 000 places de parking : le plan de développement prévoit la construction de 15 nouveaux parkings. Tous seront situés à côté des stations de tramway, pour inciter les automobilistes à utiliser les transports en commun. Le parking sera gratuit sur présentation du ticket de tramway.

Tarification unique : bientôt, les usagers pourront réaliser deux trajets, un en tramway et un en bus, en utilisant un seul ticket de transport. Les travaux de la deuxième ligne de tramway ont déjà commencé.

bus de M'dina bus

Crédit : DR

Une police des incivilités : Un audit des ressources humaines de la ville va être mené, « Casablanca, ce sont 15 000 fonctionnaires, mais qu’on ne voit pas », a déploré Khalid Safir. Le personnel sera redéployé, un grand nombre d’agents seront affectés au sein de la police municipale, nouvelle unité qui sera chargée de réprimander les incivilités : « La police nationale est chargée de l’ordre public, de la circulation, et de lutter contre la criminalité et la délinquance,  mais n’a pas le temps de s’occuper des actes d’incivilité, dont personne ne s’occupe », regrette le wali. Quand le haut fonctionnaire parle d’incivilités, il pense notamment au stationnement en deuxième position ou sur les trottoirs, au non respect des tournées de ramassage des ordures, « des belles voitures d’où on jette des paquets »… Khalid Safir a assuré que des moyens humains et matériels seront offerts à cette police pour qu’elle puisse « sévir ». Mais il n’a pas précisé sur quel texte se fondera cette police pour réprimender les citoyens et si des amendes sont prévues.

Facebook Save Casablanca.

Facebook Save Casablanca.

 

Casablanca, super star ? Le plan de développement comprend la création d’une marque Casablanca, pour améliorer l’image de la ville. Khalid Safir a annoncé que le cabinet chargé de ce travail avait déjà été sélectionné. Il s’agit de l’auteur de Only Lyon ou IAmsterdam.

article suivant

L'ONSSA va fixer une nouvelle limite maximale de pesticides dans le thé

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.