Nabil Benabdellah : « Ce gouvernement ne va pas à l’encontre des libertés individuelles »

Pour le secrétaire général du PPS, les débats actuels sur les libertés individuelles servent à détourner des véritables préoccupations du gouvernement.

Par

Nabil Benabdellah. Crédit: PPS
Nabil Benabdellah. Crédit: PPS

Lors d’une conférence organisée le 6 juin par le parti du progrès et du socialisme (PPS), le ministre de l’Habitat Nabil Benabdellah est revenu sur les récents événements qui ont eu lieu et ont créé un débat de société sur les libertés individuelles comme le concert de Jennifer Lopez à Mawazine, le film Much loved de Nabil Ayouch, ou encore  l’affaire d’Inzegane.

Pour le ministre,  « ces affaires ont été utilisées par certains pour faire croire que le gouvernement ignore la cause des libertés individuelles  » et mettre des « bâtons dans les roues du gouvernement ». Et d’ajouter que « des signataires de pétition nous demandent d’être le gouvernement de tous les Marocains insinuant que nous en excluons certains  ».

Lire aussi : Appel pour la défense des libertés au Maroc

Le secrétaire général du PPS estime que la présence de ce débat sur la scène publique « n’est pas innocent, surtout à l’approche des élections ». Le ministre a conclu son propos en déclarant que le « gouvernement n’a pas pour mission de restreindre les libertés individuelles ».

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.