Le Maroc perd un F-16 au Yémen

L’un des six F-16 marocains impliqués dans les bombardements au Yémen est porté disparu depuis le 10  mai.

Par

F-16
F-16 marocain. Crédit : DR.

Dans un communiqué relayé par l’agence de presse MAP, les Forces armées royales marocaines  (FAR) annoncent la disparition d’un « avion F-16 [mis] à la disposition de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite pour la restauration de la légitimité au Yémen » depuis 18h00 heure locale.  Selon la même source, «  le pilote du deuxième avion qui évoluait en formation n’a pu constater si le pilote de l’avion touché avait pu s’éjecter ».  Des «  recherches et investigations  » sont actuellement menées par les FAR.

Les forces aériennes de la coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite bombardaient,  selon l’agence de presse Reuters, des camps situées autour de la capitale yéménite Sanaa.  Le Maroc a  rejoint la coalition arabe pour « la restauration de la légitimité au Yémen » le 26 mars. Le royaume a mobilisé toutes les forces qui étaient précédemment stationnées aux Emirats Arabes Unis pour mener des frappes contre Daech. Six F-16 marocains étaient impliqués dans ces opérations.

Pour rappel, le roi Mohammed VI a conclu, le 8 mai, une tournée dans les pays du Golfe durant laquelle étaient présents de nombreux responsables sécuritaires parmi lesquels du général Bouchaïb Arroub, numéro deux de l’armée marocaine, et du chef de la Direction générale des études et de la documentation, Yassine Mansouri

 

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.