Enquête ouverte après un incendie dans un cimetière juif à Bejaâd

Dans le cimetière juif de Bejaâd, la maison d'un rabbin a été retrouvée incendiée et des graffitis antisémites auraient été découverts sur les murs. La responsable de l’AMDH à Bejaâd explique.

Par

Le cimetière juif de Bejaâd. Crédit : DR

Un cimetière juif a été vandalisé ce mardi 10 mars à Bejaâd. Un site d’information local révèle que la maison réservée aux visiteurs de confession israélite qui se trouve dans le cimetière a été incendiée et des graffitis antisémites découverts sur les murs. Contacté par Telquel.ma, Kenza Elbiar, responsable de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) de Bejaâd explique.

J’ai été sur les lieux, la police nous a interdit d’y entrer. J’ai vu que la maison du rabbin avait été brûlée. C’est une très ancienne maison inhabitée. Le rabbin qui était aussi régisseur du cimetière, n’y venait qu’une fois tous les trois ans et ramenait souvent d’autres juifs qui venaient en pèlerinage.

La responsable de l’AMDH confirme également la présence de graffitis sur les murs, mais elle révèle qu’ils n’avaient aucune connotation antisémite. «  De là où j’étais, je n’ai pas vu de graffitis. Un policier que je connaissais et que j’ai contacté m’a affirmé qu’il y a effectivement des graffitis et que ces dernier véhiculaient plutôt un message vulgaire et non un message antisémite ».

Rappelant que cet acte est une première dans la ville, elle affirme que la police a ouvert une enquête sur l’incendie. Le premier mis en cause dans cette affaire était le gardien du cimetière. « Selon les habitants, le gardien avait menacé un jour le rabbin de brûler sa maison parce que celui-ci lui devait trois ans de salaires. Il a été interrogé par la police mais a été relâché  juste après  », assure la responsable de l’AMDH, qui ajoute que la police poursuit toujours son enquête.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.