Un gendarme devant le tribunal pour abus de pouvoir

Un gendarme est poursuivi en état de détention pour « torture, abus de pouvoir et coups et insultes ».

Par

Le gendarme qui a traité la fille interpellée de "traînée". Crédit : DR

Dans une vidéo publiée sur Youtube le 15 novembre, un gendarme, au bord de sa voiture, criait sur une fille qu’il avait interpellée et l’a qualifiant de « traînée ». Suite à cette diffusion, le procureur général du roi près de la cour d’appel de Casablanca a décidé de présenter le  gendarme devant la justice, le 29 novembre. Les chefs d’inculpation retenus contre celui-ci sont : « torture, abus de pouvoir, coups et insultes ».

Le gendarme est poursuivi en état de détention et est depuis le 28 novembre au centre pénitentiaire d’Oukacha à Casablanca attendant le début de son procès.

A noter que le ministre de la justice, Mustapha Ramid, avait ordonné, le 16 novembre, au procureur du roi du tribunal de première instance de Rabat d’ouvrir une enquête afin de recueillir plus d’informations sur cette affaire.