Des prisonniers français au Maroc enfin transférés en France

Plus de 10 prisonniers français détenus au Maroc seront transférés en France.

Par

Crédit : Michael Coghlan / Flickr

Une dizaine de prisonniers français seront transférés en France suite à un accord entre le Maroc et la France, et ceci « pour des raisons humanitaires », rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, dans son édition du 22 août.

Mais une source proche des détenus français affirme n’avoir « appris l’information que ce matin ». De même selon la source, « le consulat de France dit ne pas être au courant de cet accord ».

Un groupe de détenus français incarcérés dans différentes prisons marocaines a organisé le 19 mai dernier une grève de la faim réclamant l’accélération de leur transfert en France et l’intervention des autorités françaises pour assurer leurs conditions de détention qui se dégradent. Ils souhaitent surtout se rapprocher de leurs familles, dont ils sont restés éloignés depuis des années.

Implications diplomatiques

Suite à l’annonce de la première grève de la faim le 19 mai dernier, Mohammed VI a demandé la mise en place d’une commission pour examiner les dossiers de ces détenus afin de trouver une solution à leur situation. Le ministère français des Affaires étrangères a également demandé au Maroc des informations précises sur les revendications des grévistes.

Mais le statu quo dans l’évolution de leur situation les a poussé à organiser une nouvelle fois une grève de la faim le 6 août, reprochant aux autorités françaises de les avoir abandonnés.

Lire aussi : Chronologie de la détérioration diplomatique entre la France et le Maroc

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres