essentiel

Championnats du monde d’athlétisme: les Marocains Soufiane El Bakkali, Malika Akkaoui et Rabab Arafi en finale

BEIJING, CHINA - AUGUST 27: Rababe Arafi of Morocco competes in the Women's 800 metres semi-final during day six of the 15th IAAF World Athletics Championships Beijing 2015 at Beijing National Stadium on August 27, 2015 in Beijing, China. (Photo by Christian Petersen/Getty Images for IAAF) *** Local Caption *** Rababe Arafi
Championnats du monde d’athlétisme: les Marocains Soufiane El Bakkali, Malika Akkaoui et Rabab Arafi en finale
août 07
16:39 2017
Partager

Les favoris ont assuré, les outsiders n’ont pas créé la surprise. C'est le bilan de la délégation marocaine au premier week-end des Championnats du monde d’athlétisme, qui se déroulent du 4 au 13 août à Londres. Ce lundi soir, Malika Akkaoui et Rabab Arafi défendront les couleurs nationales, en finale du 1.500m féminin.

La marche est immense. Qualifiées respectivement avec des chronos de 4'05"73 et 4'05"75, soit les onzième et douzième temps des demi-finales du 1.500m chez les dames, Malika Akkaoui et Rabab Arafi devront batailler pour espérer monter sur le podium, lundi soir (départ à 21h50). La concurrence sera rude. Il faudra notamment compter avec la Kenyane Faith Kipyegon, qui a réalisé le meilleur chrono des demi-finales (4’03’’54), et la Britannique Laura Muir, forcément galvanisée devant son public. Il faudra aussi surveiller la Sud-africaine Caster Semenya, double championne du monde sur 800m (2009 et 2011), qui a signé sa meilleure marque de la saison lors des séries (4'03"80), sans oublier l'Éthiopienne Genzebe Dibaba (4’05’’33, 8e), tenante du titre.

En 3.000m steeple masculin, Soufiane El Bakkali (21 ans) a facilement remporté sa course (8'22"60), devant le triple médaillé olympique français Mahiedine Mekhissi et l’Éthiopien Getnet Wale. Mardi soir (21h10), le Marocain, principale chance de médaille du Royaume, aura fort à faire face aux cadors de la discipline. Ces derniers se sont qualifiés dans une deuxième série plus rapide. L’Américain Evan Jager s’est imposé en 8'20"36 devant l’Éthiopien Tafese Seboka (8'20"48), le Français Yoann Kowal (8’20’’60) et la légende kenyane Ezekiel Kemboi (8'20"61). Le champion olympique Conseslus Kipruto (8’23’'80) et le champion d’Afrique Jairus Birech (8’23’'84) ont également décroché leur ticket pour la grande explication finale.

Alignés dans la même épreuve, Hicham Sigueni et Mohamed Tindouft n’ont pas franchi la barrière des qualifications, terminant aux onzième et douzième places de leurs séries respectives.

En saut en longueur, Yahya Berrabeh a dû se contenter de la 28e place, insuffisante pour intégrer le concours final. Sur le 800m, Mostafa Ismaili et Abdelaati El Guess ont également été éliminés d’entrée. Enfin, Mohamed Reda El Arabi a 30e du marathon en 2h17'50".

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss