essentiel

Un sit-in pour dénoncer l'arrestation des dé-jeûneurs du ramadan

Photo : DR
Un sit-in pour dénoncer l'arrestation des dé-jeûneurs du ramadan
juin 25
16:35 2016
Partager

Un collectif de jeunes marocains appelle à un sit-in devant le Parlement le 25 juin pour dénoncer l'arrestation des dé-jeûneurs du ramadan.

Un collectif composé de plusieurs citoyens marocains a prévu d'organiser un sit-in le samedi 25 juin devant le Parlement « pour dénoncer les détentions de plusieurs citoyens marocains au cours de ce mois pour avoir dé-jeûné en public pendant le ramadan et pour contester l'article 222 du code pénal qui criminalise le déjeuner en public pendant le ramadan » lit-on sur la page Facebook dédiée à la manifestation créée par le magazine Akaliyat. Le collectif compte réclamer la suppression de l'article qui pénalise les dé-jeûneurs avec des slogans « 222 out ».

L'article 222 du Code pénal dispose que celui qui est « notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l'emprisonnement d'un à six mois et d'une amende de 200 à 500 dirhams ».

Cet appel au sit-in fait suite aux récentes arrestations de personnes ayant déjeuné en plein jour pendant la période de jeûne. Le 15 juin , un homme a été arrêté, à Rabat, pour avoir fumé une cigarette depuis la terrasse de son lieu de travail. Il a été interpellé par la police suite à un appel passé par un responsable des ressources humaines. Deux jours plus tôt, ce sont deux  hommes qui ont été arrêtés par les services de la police à Zagora pour avoir bu de l’eau en plein jour pendant le mois de ramadan.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss