Maroc

Le Maroc figure toujours parmi les plus importants exportateurs de cannabis au monde

Crédit : AFP - PABLO PORCIUNCULA
Le Maroc figure toujours parmi les plus importants exportateurs de cannabis au monde
mars 03
13:00 2016
Partager

L’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) a publié son rapport 2015. Cette année encore, le Maroc figure parmi les plus grands exportateurs de cannabis au monde.

Le royaume reste l'un des principaux exportateurs de cannabis au monde, et particulièrement en Europe. C’est ce qui ressort de l’édition 2015 du rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS). Avec une saisie déclarée de 70 tonnes courant 2014, le Maroc constate néanmoins une baisse relative d’année en année, comme l’indique le rapport. « Les saisies déclarées étaient de 137 tonnes en 2012, puis de 107 tonnes en 2013, pour baisser à 70 tonnes environ en 2014. » Résume ainsi l’OICS qui explique que le gouvernement marocain a contribué à faire baisser la superficie des cultures de cannabis dans le pays. Les autorités marocaines ont effet déclaré une superficie de 47 196 hectares de cultures en 2013, soit 9,2% de moins qu’en 2012. D’après les projections de l’OICS, le cap des 34 000 hectares « sera atteint d’ici 2020. »

Lire aussi : Cannabis : un documentaire choc de CanalPlus dévoile les coulisses du commerce au Maroc

En outre, l’OICS apprécie les progrès réalisés dans la « résolution des problèmes liés à la drogue, notamment en ce qui concerne la prévention et le traitement », en rappelant que le pays avait étendu, ces deux dernières années, son plan d’action national contre la toxicomanie en « créant d’autres centres de traitement dans l’ensemble du pays. » L’organisme appelle ainsi le gouvernement marocain à poursuivre ses efforts dans ce domaine.

Cocaïne : le Maroc n’échappe pas à la tendance mondiale

Chiffres plus inquiétants en revanche : ceux concernant le trafic de cocaïne. Si ce dernier est globalement en hausse à l’échelle mondiale, le Maroc « voit apparaitre un trafic de cocaïne, qui est transporté en contrebande à bord de vols commerciaux en provenance du Brésil et transite par l’Afrique de l’Ouest et le Maroc, d’où elle rejoint l’Europe. » explique l’OICS. Ainsi, en 2014, 570 kilos de cocaïne ont été saisis au Maroc. Une tendance qui se confirmera sans doute en 2015, au vu des nombreuses affaires de saisies, notamment au sein de l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Lire aussi: Mohammed V, un aéroport de transit pour les trafiquants de cocaïne

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss