Maroc

Houcine El Ouardi rudoyé à l’aéroport Mohamed V

Le ministre de la Santé Houcine El Ouardi. Crédit : Telquel
Houcine El Ouardi rudoyé à l’aéroport Mohamed V
janvier 13
11:19 2015
Partager

Une opération de contrôle supervisée par le Ministre de la Santé a été vivement contestée par des voyageurs subsahariens passant par l’aéroport Mohammed V.

Phase de test mouvementée pour Houcine El Ouardi. Le ministre de la Santé était présent, le 12 janvier, à l’aéroport Mohammed V pour superviser une  opération de contrôle contre le virus Ebola en compagnie de son homologue de l’Intérieur, Mohamed Hassad, et le chef du Poste de coordination central ( PCC) et commandant de la Gendarmerie royale, Hosni Benslimane. Une opération de contrôle qui a été mouvementée, à en croire une vidéo du site d'information Febrayer  puisque des voyageurs subsahariens s’en sont pris aux autorités de contrôle en criant « nous ne sommes pas stupides », « nous ne sommes pas des idiots » et en évitant les contrôles des agents de la santé présent dans l’aéroport.  Ces voyageurs ont aussi contesté la présence des médias et ne voulaient pas être photographiés. Une réaction qui n’a pas surpris le ministre de la Santé qui a déclaré suite à cet incident : « c’est notre pays. Cela (cette démarche) fait partie de nos prérogatives. […]C’est tout à fait normal il fallait s’attendre à cette réaction mais nous devons protéger notre pays ».

« 27 cas suspects »

A l’occasion de ce test, le ministre de la Santé a aussi livré un état des lieux concernant Ebola au Maroc.  Il a signalé que « 27 cas suspects ont été répertoriés par les services sanitaires depuis le déclenchement de l’épidémie » tout en précisant que tous les tests se sont révélés négatifs. Le responsable de la Santé a également détaillé le plan national de lutte contre Ebola. Ainsi, El Ouardi a affirmé que quatre laboratoires ont reçu des équipements leur permettant de répondre aux critères mondiaux en termes d’analyse rapide de cas suspects.  Le ministre a annoncé la préparation d’unités d’isolement et de prise en charge dans les centres hospitaliers régionaux (CHR) indiquant que le CHR Moulay Youssef de Casablanca faisait office de centre de référence en la matière.

Plus de 20 000 personnes ont été infectées par le virus Ebola qui a causé plus de 8 000 décès. La maladie a causé l’annulation de l’édition 2015 de  la Coupe d’Afrique des nations par le Maroc.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss