Vidéos

Inondations: l'appel à la prudence de Mohamed Hassad

novembre 27
09:15 2014
Partager

Le ministre de l’Intérieur a fait le bilan des dernières intempéries lors d’une intervention au Parlement. Il a demandé aux citoyens de faire preuve de prudence en vue des prochaines intempéries.

Lors d’une intervention au parlement le 25 novembre, le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad est revenu sur les inondations qui ont sévi dans le Sud du pays. Il a rappelé que 36 personnes ont perdu la vie pendant ces quatre jours d'intempéries - de jeudi 20 à dimanche 23 novembre - et fait le bilan des destructions et dégâts provoqués par les crues dévastatrices de nombreux oueds.

De 340 mm à 415 mm tombés dans les montagnes

Alors que le gouvernement est sous le feu des critiques pour ne pas avoir pris suffisamment de mesures préventives qui auraient pu empêcher tant de morts, Mohamed Hassad a pointé du doigt des phénomènes météorologiques exceptionnels, avec  -en quatre jours- , 140 mm de précipitations enregistrés à Guelmim, 110 mm à Agadir, 90 à Sidi Ifni et 80 mm à Laâyoune.

Mais ce sont les fortes pluies tombées dans les zones montagnes qui sont à l'origine des crues, pour le ministre, avec 340 mm à Ighrem Negdal (Ouarzazate) et 415 mm à Setti Fadhma (El Haouz). Ainsi, un autocar transportant 15 personnes -en majorité des femmes- a été emporté par un oued samedi soir à Guelmim. 14 des passagers sont morts.

De même, il a expliqué que les 3 grands taxis qui avaient été emportés le lendemain avaient enfreint les instructions des autorités, et que leurs conducteurs, s'ils étaient encore en vie, seraient poursuivis. Il a déclaré que certains chauffeurs de transports collectifs « ont pris un risque en empruntant les routes inondées » malgré les annonces diffusées sur les télévisions nationales.

Mohamed Hassad a  tenu à indiquer  que « 432 personnes dont la vie était en péril […] ont été sauvées »  et a précisé que 94 d’entre elles doivent leur sauvetage aux hélicoptères dépêchés par le roi Mohammed VI, mais que ces derniers avaient malheureusement du être immobilisés pendant deux jours- samedi et dimanche- à cause de la violence des tempêtes.

En prévision des prochaines intempéries prévues par la météorologie nationale, le ministre de l’Intérieur a demandé aux citoyens de « ne pas risquer leurs vies et de faire preuve de prudence » et a appelé les transporteurs publics « à ne pas risquer les vies de leurs passagers ».

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss