Tanger : saisie record de 31 tonnes de résine de cannabis

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé le 27 avril au soir une saisie “record” de plus de 31 tonnes de cannabis dans un entrepôt près de Tanger, ainsi que l’arrestation d’un homme.

Par

Officier de police inspectant des figurines de fruits utilisées pour camoufler le passage de cannabis lors d'une saisie record de 31 tonnes à Tanger le 27 avril 2022. Crédit: Twitter @DGSN_MAROC

La DGSN a annoncé que les éléments de la brigade de la police judiciaire du district de sûreté de Béni Makada ont mis en échec, ce mercredi, en coordination avec la police judiciaire de Tanger, une opération de trafic international de drogues et saisi une cargaison record de 31 tonnes et 197 kilogrammes de résine de cannabis.

Une mise en échec s’inscrivant dans le cadre de la stratégie de la DGSN en matière de lutte contre le crime transfrontalier, a souligné le préfet de police de Tanger, Mohamed Oualla Ouhtit.

Dans une déclaration à la presse, Ouhtit a indiqué que dans le cadre de la stratégie menée par la DGSN en matière de suivi des réseaux criminels internationaux actifs dans le crime transfrontalier, la brigade de la police judiciaire du district de sûreté de Béni Makada a réussi, en coordination avec la police judiciaire de Tanger, à mettre en échec cette opération.

Il a affirmé que l’enquête se poursuivait sous la supervision du parquet compétent. “Nous œuvrons, en étroite coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et les services centraux de la Direction de la police judiciaire, pour identifier tous les membres de ce réseau et arrêter toutes les personnes impliquées dans cette affaire”, a-t-il ajouté.

L’opération a été menée dans un entrepôt près de Tanger où le cannabis “a été emballé et fourré dans des figurines de fruits et légumes, dont la couleur et la taille étaient susceptibles de faciliter leur sortie du Maroc en tant que produits agricoles destinés à l’exportation”, indique le communiqué de la DGSN. Une grande remorque frigorifique contenant des dizaines de sacs et de ballots remplis de haschich a également été saisie à cet entrepôt.

L’intervention a permis l’interpellation d’un individu aux antécédents judiciaires, âgé de 61 ans et soupçonné de liens avec un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogues.

Les quantités de drogues saisies ont été mises à la disposition des services douaniers compétents, tandis que le mis en cause interpellé a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée par la police judiciaire de la ville de Tanger sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier toutes les éventuelles personnes impliquées dans cette activité criminelle et de déterminer toutes les ramifications régionales et internationales de ce réseau criminel, fait savoir la même source.

Pour rappel, le 17 avril dernier, la police judiciaire de Tanger avait réussi à mettre en échec une autre tentative de trafic international, saisissant 61 colis totalisant 2 tonnes et 98 kg de haschich, ainsi qu’une arme blanche de grande taille et une embarcation pneumatique.

à lire aussi

(avec MAP)