OPEP : 100 millions de dollars au Maroc pour promouvoir l'inclusion financière et la transformation numérique

Le Maroc et le Fonds OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour le développement international ont signé, récemment, un accord de prêt de 100 millions de dollars en vue de "construire un secteur financier inclusif" et "pour moderniser l'économie et soutenir la reprise du royaume après la pandémie", apprend-on d'un communiqué de l'Organisation.

Par

Des policiers autrichiens gardent l'entrée du siège de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à Vienne, le 22 septembre 2017. Crédit: Joe Klamar/AFP

Dans le cadre du programme d’inclusion financière et digitale, cofinancé avec la Banque mondiale, le gouvernement du Maroc mettra en œuvre des réformes pour fournir aux ménages et aux entreprises des services financiers abordables, transparents et durables », peut-on lire dans un communiqué de l’OPEP sur l’octroi d’un prêt de 100 millions de dollars au Maroc.

Selon l’OPEP, le programme contribuera à développer les services financiers numériques, tels que l’assurance, les crédits bancaires, afin de fournir aux particuliers et aux petites entreprises un meilleur accès aux systèmes financiers.

Le prêt couvrira deux piliers principaux : le premier vise à assurer l’inclusion financière en diversifiant les sources de financement et de paiement pour les particuliers ainsi que les TPME, alors que le deuxième porte sur le financement des réformes, en vue d’aider les entrepreneurs numériques et les TPME à exploiter les opportunités économiques, tout en favorisant l’inclusion économique des jeunes, des femmes et des diplômés.

Cité dans le communiqué, le directeur général du Fonds OPEP, Abdulhamid Alkhalifa, a souligné que « ce prêt, qui met l’accent sur l’inclusion financière et numérique, contribuera à autonomiser les populations les plus vulnérables et les plus touchées comme les jeunes, les femmes, les petites entreprises et les entrepreneurs, ainsi qu’à soutenir une reprise économique durable ».

Le Fonds OPEP travaille avec le Maroc depuis plus de quatre décennies et a engagé plus de 600 millions de dollars à ce jour, en particulier dans les secteurs de l’énergie, de la finance et des transports.

à lire aussi

(avec MAP)