À cause de la flambée des prix des carburants, les transporteurs routiers en grève les 7, 8 et 9 mars

Protestant contre “la hausse astronomique des prix des carburants”, les syndicats des professionnels du transport routier commencent aujourd’hui une grève nationale de 3 jours renouvelables.

Par

Les chauffeurs de taxis manifestent contre la hausse des prix du carburant, à Rabat, le 7 mars 2022. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Une escalade de la part des syndicats. À partir de ce lundi 7 mars et jusqu’au 9 mars, les transporteurs routiers seront en grève dans tout le royaume, ont annoncé les syndicats du secteur.

Ces protestations interviennent pour dénoncer “la négligence totale de l’Exécutif des appels au dialogue qui lui ont été adressés par les syndicats du secteur, en vue de discuter et de résoudre les problèmes engendrés par la flambée des prix des carburants”, ont indiqué les syndicats dans un communiqué.

À part la Fédération du transport et de la logistique (FTL), affiliée à la CGEM, ce communiqué a été signé par les instances nationales des syndicats des professionnels du transport routier, rattachées à la Confédération démocratique du travail (CDT), à l’Union générale du travail au Maroc (UGTM), à l’Union marocaine du travail (UMT), à l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et à la Fédération démocratique du travail (FDT).

à lire aussi