Fin des services d’une célèbre plateforme d’IPTV au Maroc

Le Groupe Canal+ annonce dans un communiqué la fin des services d’Electro TV Sat, plateforme de contenu piraté très active au Maroc.

Par

Depuis son lancement en avril 2020, Electro tv sat permettait l’accès illégal à 6000 chaînes et 200.000 films et séries. Crédit: Unsplash

Electro TV Sat, célèbre plateforme de transmission télévisuelle par Internet (IPTV), ne pourra plus servir ses clients au Maroc. C’est ce qu’a annoncé ce 18 octobre, un communiqué du Groupe Canal+ et de la coalition mondiale de lutte contre le piratage de contenu audiovisuel, l’Alliance for Creativity Entertainment (ACE). “Electro TV Sat s’adressait essentiellement à un public francophone (90.000 visiteurs par mois) depuis son lancement en avril 2020, permettant l’accès illégal à 6000 chaînes et 200.000 films et séries”, souligne la même source.

“Le vol de contenu en ligne est la plus grande menace pour la communauté créative mondiale”

Jan van Voorn

ACE est parvenue à suspendre l’activité des deux individus à l’origine de ce service illégal. Ainsi, tous les domaines de la galaxie Electro TV Sat (4 au total) sont désormais inopérants. Le communiqué précise que l’arrêt d’un service IPTV est une première au Maroc.

Le vol de contenu en ligne est la plus grande menace pour la communauté créative mondiale. La fermeture d’Electro TV Sat en Afrique du Nord est une démonstration solide de l’impact que les capacités mondiales d’enquête et d’application de la loi d’ACE peuvent avoir sur la réduction de cette menace”, a déclaré Jan van Voorn, vice-président exécutif et responsable de la protection mondiale du contenu pour la Motion Picture Association, cité par le même communiqué.

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles