Le discours royal du 20 août, un tournant dans la doctrine diplomatique marocaine ?

Le 20 août, le chef de l’État a mis les récentes questions extérieures du Maroc au cœur de son discours du 68e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple. L’occasion pour Mohammed VI d’appeler à un changement de vision des partenaires occidentaux sur le royaume, mais aussi d’esquisser la nouvelle doctrine marocaine en matière de diplomatie.

Par

Le roi Mohammed VI et le président français Emmanuel Macron en novembre 2018 à Tanger. Crédit: Fadel Senna / AFP

Quelques semaines après une nouvelle main tendue en direction du voisin algérien à l’occasion de la fête du Trône le 30 juillet, Mohammed VI se distingue par une autre allocution aux fortes tonalités diplomatiques. Lors du 68e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, le vendredi 20 août, le roi a prononcé un discours faisant la part belle à la houleuse séquence traversée par le Maroc au cours des derniers mois. Peu anodin dans une année 2021 jusque-là fortement marquée par la prééminence des — nombreux — dossiers internationaux sur la table du ministre de tutelle, Nasser Bourita.

“Le Maroc a effectivement changé, mais pas dans le sens souhaité par ses détracteurs”

Discours royal du 20 août
De l’affaire Brahim Ghali ayant débouché sur un…
article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles