[Le Scan] Moudawana : pourquoi une réforme s’impose

Dix-sept ans après son adoption, la Moudawana montre ses limites. À quand une nouvelle réforme du Code de la famille ? Nouzha Guessous, membre de la Commission consultative chargée de la réforme de la Moudawana en 2004, et Maître Youssef Chehbi en discutent dans Le Scan.

Par

Refus de reconnaissance de filiation, héritage déséquilibré entre femmes et hommes, tutelle des enfants à la charge de l’homme et garde conditionnée… Les interprétations et incohérences dans l’application du Code de la famille sont nombreuses. Depuis 2004, date de la Moudawana, aucune réforme du texte n’a vu le jour. Pourtant, les drames sociaux et familiaux se multiplient.

Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, Landry Benoit reçoit Soundouss Chraibi, journaliste de la rédaction, Nouzha Guessous, chercheuse, membre de la Commission consultative chargée de la réforme de la Moudawana en 2004 et auteure d’Une femme au pays des Fouqaha, l’appel du houdhoud aux éditions La Croisée des Chemins (disponible sur Qitab.ma), et Maître Youssef Chehbi, avocat au barreau de Casablanca. 

article suivant

Aux environs de Casablanca, un nouveau vaccinodrome "smart" et "intégré" pour accélérer la vaccination