Visiblement achevée, la trémie des Almohades est toujours dépendante de Casa Aménagement

Annoncée pour juin 2020, la trémie des Almohades est toujours fermée. Pourtant, tout semble prêt.

Par

La trémie des Almohades. Crédit: Casa Aménagement

La trémie des Almohades est annoncée comme la plus imposante trémie de la capitale économique. Lancée en 2017, elle a pour objectif de déniveler l’ensemble des carrefours, couvrant un tracé de 2270 mètres et traversant les boulevards les Almohades, Zaid ou Hmed, Sidi Mohammed Ben Abdellah pour déboucher sur l’avenue des FAR.

à lire aussi

Annoncée pour juin 2020, puis pour le début de 2021, la trémie est toujours fermée aux Casablancais. En avril dernier, Mustapha Lhaya, 2e vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, en charge des infrastructures, annonçait à nos confrères de Médias24 que la trémie des Almohades devait attendre la fin de la rénovation de la trémie de Hassan II, pour une mise à nouveau. Si la seconde est opérationnelle depuis plus de deux mois, la première est toujours barricadée.

Silence des autorités

Contacté par TelQuel, Mustapha Lhaya nous déclare que la commune n’a toujours pas récupéré le dossier : “La trémie est toujours gérée par Casa Aménagement, nous n’avons pas encore été livrés.” À la question de savoir si un délai est fixé, il nous répond : “Casa Aménagement nous dit que c’est imminent, mais nous n’avons aucune date en tête.” Nous avons également tenté de joindre le directeur de Casa Aménagement, Driss Moulay Rchid, sans succès.

Pour rappel, la construction de la trémie des Almohades a nécessité à terme un financement de 820 millions de dirhams, assuré par le ministère de l’Intérieur à hauteur de 270 millions de dirhams, le fonds d’investissement WessalCapital Management pour 250 millions de dirhams, Al Manar développement avec une mise de 240 millions de dirhams et enfin la commune de Casablanca, dont la contribution s’élève à 60 millions de dirhams.

à lire aussi

article suivant

Gouvernement : le trio RNI-PAM-Istiqlal accouche d’une Charte commune