Le Sénégal devient le 21e pays à ouvrir un consulat au Sahara

En présence de sa ministre des Affaires étrangères, le Sénégal a inauguré un nouveau consulat général à Dakhla. Le Sénégal devient ainsi le 10e pays à installer une représentation dans la perle du Sud.

Par

Nasser Bourita et son homologue sénégalaise Aïssata Tall Sall, le 5 avril 2021 à Dakhla. Crédit: DR

Le Sénégal a inauguré ce lundi 5 avril un nouveau consulat à Dakhla. L’événement a eu lieu en présence du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et de son homologue sénégalaise Aïssata Tall Sall. Le Sénégal est le 10e pays à ouvrir une représentation diplomatique dans la ville en l’espace d’un an.

à lire aussi

En effet, les consulats de Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, du Liberia, du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, de la Guinée équatoriale et de la République démocratique du Congo (RDC), en plus de la République d’Haïti, ont ouvert leurs portes depuis le début de l’année 2020 dans la ville.

Une liste qui pourrait bien s’étoffer puisqu’au début du mois de mars, le Suriname a annoncé son intention d’ouvrir une représentation diplomatique à Dakhla. Les États-Unis ont, eux, annoncé au mois de décembre leur intention d’ouvrir un consulat à Dakhla. Un événement avait même été organisé pour l’éventuelle installation d’une représentation américaine dans l’extrême-sud du pays.

En ce qui concerne le Sénégal, il s’agira de la 21e représentation consulaire installée au Sahara. Dix autres ont été ouvertes jusque-là à Laâyoune, la plus récente étant celle de la Jordanie au mois de mars dernier.

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc