Putain d’année

Par Fatym Layachi

Janvier

Ça va être bien 2020. Ça sonne bien 2020. Zee est formelle. Sa numérologue aussi. Tu en es sûre, tu vas être très bien. Tu prends plein de résolutions. Tu commences un super régime. Tu t’empiffres de galettes des rois dès le premier week-end. Les résolutions, ça sera pour plus tard.

Février

Il fait très doux. Tu enchaînes les déjeuners en terrasse et les vernissages du jeudi soir. Les news évoquent un virus qui a l’air un peu étrange. Tu t’en fous. C’est loin. Ça rend malade les vieux en Chine. Tu n’es pas concernée.

Mars

Ta mère ne veut plus faire la bise. Tu ne comprends pas pourquoi. Ton oncle pharmacien vous annonce sur WhatsApp qu’il lui reste des masques. Tu ne comprends pas pourquoi. Vendredi, tu es à table chez ta tante. Couscous, rigolade et bonne ambiance. Les téléphones commencent à vibrer. Les frontières vont être fermées. La panique s’installe. Le mot confinement est sur toutes les lèvres et sur toutes les chaînes infos. Le monde entier se confine.

Avril

Le temps ralentit. Tu découvres l’humilité, le…

article suivant

Mike Pompeo annonce le début du processus d’établissement d’un consulat américain au Sahara