El Othmani salue la reconnaissance du Sahara marocain mais esquive la normalisation avec Israël

Si le Chef du gouvernement a qualifié de “victoire historique” la reconnaissance par les États-Unis de la marocanisté du Sahara, il a esquivé le sujet de la normalisation Maroc-Israël.

Par

Saâd-Eddine El Othmani, le 17 octobre. Crédit: Capture d'écran/PJD

La reconnaissance par les États-Unis d’Amérique, à travers un décret présidentiel, de la marocanité du Sahara et de la souveraineté du royaume sur l’ensemble de ses provinces du Sud est “une victoire historique” pour la cause nationale et la marocanité du Sahara, a affirmé le Chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani à la MAP le 11 décembre.

El Othmani a aussi expliqué que cette reconnaissance “constituait un tournant important” dans la mesure où c’est la première fois qu’un pays occidental reconnaît aussi explicitement la marocanité du Sahara, relevant que les États-Unis ne sont pas seulement une superpuissance, mais aussi un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le chef du gouvernement n’a pas évoqué la normalisation des relations encore le Maroc et Israël. El Othmani avait rejeté catégoriquement “toute normalisation avec l’entité sioniste” lors du Forum national de la jeunesse du PJD, le 23 août dernier.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains