Mustapha Qadery : “Présenter la civilisation arabo-islamique comme une production des arabes est très réducteur”

Historien spécialiste en anthropologie sociale et culturelle, Mustapha Qadery co-anime depuis plus d’un an des podcasts estampillés “Histoire” sur Radio Maârif. Avec lui, la station en ligne a dépassé 700.000 auditeurs en une saison avec des thématiques historiques aussi riches que variées, qui proposent une relecture du récit national. Interview.

Par

DR

Les spécialistes définissent l’histoire officielle comme le récit historique sur lequel une nation “se forge son passé”. Comment est-il transmis au Maroc?

Le terme “nation” n’est pas anodin. Il est rempli de contenus précis, selon ce qu’on met dedans avec toutes les confusions sémantiques, de traduction et de synonymes. Parlons-nous du récit officiel dans le cadre des programmes scolaires, ou de la production intellectuelle autour de la nation dans tous les domaines, prenant le cadre du pays comme “national”? C’est une optique issue du nationalisme lié au colonialisme, et c’est tout le XXe siècle et son arrière-plan qui reviennent. Quels sont les fondamentaux qu’on juge nécessaires pour que le public, constituant le “national”, adhère au discours? Depuis plus de 30 ans, toutes les générations passent, en principe, par l’école, qui…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré