Le Fquih Binebine, l’homme qui faisait rire Hassan II

Il était le commensal le plus célèbre du royaume. 
Il a vécu trente-trois ans à la cour de Hassan II qui appréciait beaucoup sa vaste culture et sa jovialité. Voici l’histoire méconnue du Fquih Binebine, racontée par ses fils Najib et le plasticien-écrivain Mahi qui ont mêlé leurs voix dans un témoignage commun.

Par

DR

La trajectoire du Fquih Binebine, commensal-poète le plus fameux de Hassan II, captive. Sa vie au palais s’étale sur trois décennies : de 1968 à 2001. Deux de ses fils, le talentueux artiste et écrivain, Mahi, et Najib, ont accepté de nous raconter leur père, devenu par un heureux hasard et… par l’entremise de Oum Kalthoum (oui, oui…), commensal.

Archive : dossier publié dans le numéro 912 de TelQuel, paru le 3 juillet 2020

Il rencontre pour la première fois le roi Hassan II en 1968 et quitte le palais en 2001. Dans leurs souvenirs, les frères racontent ce père qu’ils admiraient, qu’ils appelaient, par déférence et courtoisie, “al fquih” — et non “papa” —, ils reviennent sur sa mémoire phénoménale, sa relation au défunt roi, sa vie au palais, sa disgrâce… Ce…

article suivant

Puissant séisme dans l’ouest de la Turquie, des immeubles effondrés