Lyautey, le royaliste

Un siècle après le début du protectorat au Maroc, la figure de Lyautey fascine et intrigue toujours. Le premier résident général a sauvé la dynastie alaouite, réformé l’administration et l’économie du pays et renforcé le pouvoir du Makhzen. Tranches de vie de celui qui fut le véritable fondateur du Maroc moderne.

Hubert Lyautey pose pour la première fois en tenue de maréchal, dans la cour de la résidence de France à Casablanca, en 1921.

Début juillet 1934, le maréchal Lyautey reçoit dans son château en Lorraine un invité de marque : le sultan Mohammed Ben Youssef, venu s’enquérir de la santé du vieux militaire français. Le sultan est accompagné de son fils, un enfant de cinq ans du nom de Moulay Hassan, celui qui portera, une vingtaine d’années plus tard, le titre de Hassan II, roi du Maroc. Le jeune prince, perché sur les genoux de l’ancien résident général, regarde et observe cet hôte octogénaire à la moustache impeccable, aux yeux bleus perçants et encore pétillants, et au port altier d’ancien cavalier, malgré l’hépatite qui le ronge depuis des années. Le prince héritier ne sait sans doute pas que le patriarche avec qui il joue est l’homme qui a sauvé la dynastie alaouite…

article suivant

4 juillet, 10h : 219 nouveaux cas en 24 heures, 13 434 au total