Que permettent les nouveaux tests rapides de dépistage ?

Depuis l’arrivée du Covid-19 au Maroc, plus de 3.400 tests de dépistage ont été effectués (au 2 avril à midi) par technologie PCR, une méthode sûre mais chronophage. D’ici quelques jours, de nouveaux tests rapides seront disponibles.

Par

Un médecin allemand teste un automobiliste pour vérifier s'il est positif ou non au coronavirus, le 27 mars 2020 à Halle, dans l'est de l'Allemagne. Crédit: Ronny Hartmann/AFP

La méthode de dépistage PCR (Polymerase Chain Reaction) est actuellement celle utilisée au Maroc dans le dépistage du Covid-19. Son objectif, via des réactifs chimiques sensibles, est de déceler le matériel génétique du virus après un prélèvement généralement nasopharyngé. Une méthode fiable grâce à la sensibilité des réactifs utilisés, mais chronophage quand on sait qu’il faut près de 24 heures pour obtenir un résultat. “C’est une méthode qui est gérable quand il y a quelques suspicions ou quelques cas suspects, mais là, nous sommes passés à une autre phase de l’épidémie où il y a de plus en plus de demande. Désormais, les résultats tardent à être livrés aux cliniciens pour prendre des décisions. C’est pour cela que nous attendons avec impatience les tests rapides”, nous explique le professeur Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU casablancais Ibn…

article suivant

Lyautey, le royaliste