Le premier cas de coronavirus en Slovénie “aurait été infecté au Maroc”

Le 4 mars, la Slovénie a annoncé son premier cas touché par le Covid-19, dit coronavirus, expliquant que le patient “aurait été infecté au Maroc”. Il s’agit d’un homme de 60 ans, résidant à Ljubjana, “rentré chez lui en Slovénie depuis le Maroc et via l’Italie”, d’après le ministre de la Santé slovène.

Par

Des centaines de Marocains sont bloqués à l'étranger, suite à la décision de fermer les frontières pour lutter contre la propagation du coronavirus. Crédit: unsplash

Premier cas de coronavirus en Slovénie. Annoncé par Reuters dans un premier temps, le cas a été confirmé, mercredi 4 mars en fin de journée, par les autorités officielles du pays. “Il semble que ce soit un cas importé, que la personne a été infectée au Maroc”, a déclaré Maja Socan de l’Institut national de santé publique lors d’une conférence de presse.

Halte en Italie

Le patient 0, un sexagénaire résidant à Ljubjana, d’après le média local Delo.si, avait regagné la Slovénie en transitant par l’Italie, un pays frontalier.

Il a rendu visite à son médecin qui l’a envoyé dans une clinique pour des signes évidents de maladie”, a expliqué le ministre de la Santé slovène, Ales Sabeder, lors de la même conférence de presse. La notification d’infection a été publiée à 20 heures 44 après que les tests effectués se sont montrés positifs. Le patient est actuellement traité au service des infections de l’hôpital UKC de Ljubjana.

Le sexagénaire a atterri à l’aéroport de Venise, le samedi 29 février à 16 heures 25, à bord d’un ATR-938. De la ville italienne, il s’est ensuite rendu jusqu’à la capitale slovène à bord d’un GoOpti, ce service de navette qui relie les aéroports à plusieurs villes italiennes et d’Europe centrale.

Depuis, un second cas a été confirmé en Slovénie, a indiqué le ministère de la Santé slovène, précisant qu’il s’agissait d’une personne “entrée en contact” avec le premier patient, sans être toutefois “un membre de sa famille”. La femme du patient 0, employée d’une école primaire à Ljubjana, a quant à elle été placée en isolement, mais ne présente, à l’heure actuelle, aucun signe de maladie.

Une annonce qui intervient au moment où le Maroc a confirmé, ce jeudi 5 mars au matin, son deuxième cas de patient touché par le coronavirus — le premier ayant été annoncé le 2 mars.

Mesures préventives

Ces trois cas ont en commun d’avoir transité par l’Italie, premier foyer européen touché par l’épidémie. Mercredi 4 mars, le pays a passé la barre des 100 morts et a pris des mesures exceptionnelles pour lutter contre l’expansion. Parmi elles, le gouvernement a annoncé, ce même jour, procéder à la fermeture de toutes les écoles et universités jusqu’au 15 mars.

à lire aussi

Limitrophe à l’Italie, la Slovénie n’a pas attendu l’arrivée du Covid-19 à l’intérieur de ses frontières pour adopter des mesures préventives. Ce pays de plus de deux millions d’habitants a préparé des chambres d’isolement dans les centres hospitaliers et a exhorté ses citoyens à se montrer particulièrement vigilants sur l’hygiène. De nombreux hôpitaux ont interdit ou limité les visites ces derniers jours.

article suivant

MAE : le Maroc condamne vigoureusement la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l’islam et au prophète