Zakaria Boualem et l'anniversaire du trou d'Agadir

Par Réda Allali

Il est clair que nous traversons des temps troubles, et il n’y a rien de plus tentant que d’en faire le descriptif précis une nouvelle fois. Les sujets pullulent. Par exemple, Zakaria Boualem aurait pu vous parler de ce spectaculaire crétin, élu de la République française de son état, qui a décidé d’humilier une jeune femme et de terroriser son enfant au prétexte qu’elle portait un voile. Voir cet abruti brailler “Nous sommes la France des Lumièèèèères, nous sommes la France des Lumièèèèèères” a été un des moments les plus embarrassants que cette noble contrée ait produits dans son histoire récente. Et, croyez-moi, c’est le jugement d’un spécialiste, un homme à l’œil forgé par des années d’observation attentive de ses propres compatriotes. On aurait pu rester dans le même thème et remplir une pleine page avec des responsables qui veulent signaler des enfants qui ne tiennent pas la main des filles, des chroniqueurs qui débattent doctement de la nature d’une barbe, des mamans convoquées par des proviseurs pour savoir si elles sont Charlie, etc., hamdoullah, la liste est longue. Mais…

article suivant

La dépouille du dictateur Franco exhumée de son mausolée et enterrée à Madrid