Un ballon pas si rond

Par Fatym Layachi

Au risque d’être redondante ou de passer pour une obsédée météorologique, tu crèves de chaud. Tu passes tes journées à le dire, à t’en plaindre et à agiter un de tes éventails. Tu n’as envie de rien à part de fraîcheur. Tu fais infuser des rondelles de concombre et des feuilles de menthe dans une eau que tu bois en continu. Tu ne sais pas si c’est réellement rafraîchissant, mais visiblement ça te fait le plus grand bien et c’est déjà ça. Tu pourrais te nourrir que de fruits et la simple perspective du couscous chez ta tante te fait transpirer. En fait, tout t’épuise par avance. D’ailleurs, toi ces jours-ci, ta spécialité c’est de brasser du vent. Tu perds ton temps et papotes beaucoup. Et autour de toi en ce moment, ça parle beaucoup foot. Le ballon rond, ça ne te passionne que très rarement, mais là tu te dis qu’il y a un truc. D’abord il y a la Coupe du Monde féminine et une émulation assez inédite. Et forcément, tu trouves ça génial par principe. Tu trouves…

article suivant

A l'approche des vacances, le bras de fer perdure entre la RAM et les bagagistes