Le deal Saham-Sanlam fait de l'Irlande le 1er investisseur au Maroc

Le deal Saham-Sanlam fait de l'Irlande le 1er investisseur au Maroc

L'Office des changes (OC) place l'Irlande comme numéro un des investisseurs étrangers au Maroc en 2018. Avec 9,6 milliards de dirhams, 20% des investissements directs étrangers captés par le Royaume l'an passé proviennent en effet de ce pays. Mais pour quelles raisons ce pays aurait-il, en 5 ans, multiplié par 84 ses investissements au Maroc?

Par

Le groupe de Moulay Hafid Elalamy a bien été racheté par la filiale irlandaise de Sanlam Crédit; DR Crédit: PxHere/Raw Pixel

Les chiffres provisoires de l’Office des changes sur les investissements directs étrangers (IDE) au Maroc en 2018 font apparaître, à la surprise générale, que le premier investisseur étranger est… l’Irlande. A elle seule, elle représente 20% des IDE reçus l’année dernière. C’est d’autant plus étonnant qu’elle ne représentait en 2014 que 0,3% du total des IDE captés par le Maroc, avec 115,5 millions de dirhams d’investissement. Entre 2014 et 2016, l’Irlande n’a investi que 234 millions de dirhams au Maroc.

Une hausse fulgurante

Mais en 2018, avec 9,693 milliards de dirhams, l’Irlande passe devant la France (8,12 milliards), partenaire économique historique du Maroc. En 2017, déjà, on notait un boom soudain des investissements en provenance d’Irlande. Ces derniers atteignaient 3,473 milliards de dirhams, soit 30 fois plus que l’année précédente.

D’où provient ce soudain intérêt de ce pays pour le Maroc ? Dans un document fourni par l’Office des changes et détaillant les IDE par secteur, on voit que les fonds irlandais affluent presque exclusivement vers le secteur des assurances depuis 2017.

Investissements irlandais au Maroc de 2014 à 2018
Source: Office des changes

Un rachat irlandais

Ceci s’explique en fait par le rachat de Saham Assurances par le géant sud-africain Sanlam pour 1 milliard de dollars en 2018. En 2017, Sanlam avait déjà porté sa participation dans la société marocaine à 46,6%, ce qui explique le premier boom des IDE cette année-là.

Quel rapport donc avec l’Irlande si Sanlam est sud-africain ? La société détient en fait une entité dédiée à la gestion d’actifs en Irlande depuis 1997, appelée Sanlam Asset Management Ireland Limited.

L’Irlande est connue mondialement pour son faible impôt sur les sociétés (12.5%). Un avantage qui a séduit les plus grands groupes internationaux, tels qu’Amazon, Apple, ou Facebook qui l’utilisent dans les schémas d’optimisation fiscale. “L’établissement du siège d’une holding en Irlande présente de nombreux avantages, dont les principaux sont l’exonération de l’impôt sur les plus-values réalisées sur la cession des participations admissibles dans des filiales et une imposition avantageuse des dividendes étrangers”, explique le cabinet ByrneWallace de Dublin dans son guide sur la fiscalité des entreprises en Irlande.

à lire aussi

article suivant

Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.