Langue de bois

Par Fatym Layachi

L’actualité, tu ne la suis pas toujours et tu ne la comprends que rarement. Régulièrement, ce qu’il se passe dans le plus beau pays du monde te semble plutôt surréaliste. Et en ce moment, le débat qui t’énerve autant qu’il t’écœure, c’est celui autour des langues d’enseignement. En gros, ça fait des semaines qu’on se demande en quelle langue vont être enseignées quelles matières. Ne serait-ce que sur la forme, tu trouves ça totalement hallucinant qu’un pays se pose ce genre de questions encore aujourd’hui. Mais bon, ici, on n’est plus à ce genre de détail près. Alors, du coup, depuis des semaines, des commissions se penchent et des experts se soulèvent pour savoir s’il faut réintroduire ou pas la langue française pour l’enseignement des matières scientifiques. Ce débat agite les politiques, les spécialistes et les commentateurs. Chacun y va de son argumentaire. Entre populisme rampant et mauvaise foi à peine voilée, certains arguments te font halluciner. Mais le plus délirant de tous reste cet éminent secrétaire général de parti qui a affirmé que “l’utilisation du français pourrait être un…

article suivant

Benchamach vs journalistes : retour sur l'affaire qui mine la presse