Mehdi Alaoui : le chaînon manquant

Sérial-entrepreneur dans le secteur des nouvelles technologies et expert 
en économie numérique, Mehdi Alaoui consacre désormais son temps 
à convaincre les grands groupes qu’une synergie avec les jeunes pousses est 
non seulement possible, mais profitable. Portrait d’un passeur de relais.

Par

Multi-casquette de l’innovation

Âgé de 38 ans, diplômé de la Sorbonne en ingénierie et de l’école de commerce ESSEC en business, Mehdi Alaoui est un entrepreneur précoce. A peine ses diplômes en poche, il fonde sa première entreprise à l’âge de 23 ans. Six autres startups suivront et forgeront sa réputation de sérial-entrepreneur. Lauréat de nombreux prix d’innovation dont le MIT Award Startup Track 2015 qu’il a remporté au Koweït, il fonde, deux ans plus tard, LaFactory. La structure intègre les startups aux grands groupes et permet leur collaboration sur des sujets techniques et commerciaux. Vice-président de la Fédération marocaine des technologies de l’information (APEBI), il milite pour un Startup Act marocain. Au sein de la CGEM, il préside la commission économie numérique et se donne comme objectif de convertir les grands patrons aux bienfaits des nouvelles technologies.

article suivant

Polémique sur les vols spéciaux, un Paris-Fès en classe éco à plus de 10.000 dirhams